Bravo à Ezéquiel et Gilles pour avoir bouclé l'embrunman, respectivement en plus de 13 h et plus de 15h.

 

Tous les résultats

Après un départ à 6 h du matin à la lanterne, ils se sont élancés pour les 188 KM de vélos (et non 180), avec l'arrivée de la pluie et même de grosses averses pour gravir l'Izoard, descente délicate dans le froid sur une route mouillée, la température en haut de l'Izoard ne devait pas dépasser 5 degrés ( plus de 2300 m).

Ensuite retour sur Embrun pour le marathon avec de belles éclaircies, Ezéquiel a rencontré des problèmes de lentilles oculaires ce qui l'a bien dérangé pendant son deuxième tour, encore une fois ce triathlon ne vole pas sa réputation de l'un des plus dur au monde!